Suivre

"Facebook, le naufrage moral". Où je reviens sur l'article du New York Times et la façon dont Facebook profite financièrement de la conspiration, du racisme et de l'influence sur les élections — standblog.org/blog/post/2018/1

@nitot hélas, je suis tout aussi attérée, il faut croire que le monde de la finance a ses raisons que la raison ignore

@nitot C'est quand même dingue de lire tout ça. Et tout autant de voir des gens qui découvrent encore le fonctionnement de ce réseau.
J'ai encore choqué un ami ce midi. Il ne savait pas pour Facebook et la Birmanie.

@dada @nitot
J'ai entendu pire "ah mais les gens sont prévenus ils peuvent en tenir compte"...

@R1Rail @dada en fermant leur comptes Facebook, Instagram & co ?

@nitot Et apparemment ça ne choque pas les médias... Y aurait pourtant de quoi faire la une des journaux

@nitot sympa l'article.
Ça fait froid dans le dos de lire ça. Mais je pensais que les ciblages politiques, ethniques et religieux n'étaient pas possible sur Facebook. A moins que ça ne le soit pas juste en Europe 🤔.
Du coup je me pose la question de ce type de ciblage sur Google qui utilise principalement un ciblage comportemental avec restrictions sur l'argent, la politique, tous les sujets touchy quoi...
Si tu as des articles sur le sujet, je suis preneur.
Merci 👌🏾

@nitot « I choose to steal what you chose to show
And you know I will not apologize
You're mine for the taking
I'm making a career of evil » ça aurait pu être des paroles de M. Zuckerberg mais ce sont les paroles de la chanson « Career of Evil» de Blue Oyster Cült, écrite 30 ans avant Facebook !

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Framapiaf

Framapiaf est un service de microblog similaire à Twitter. Il est libre, décentralisé et fédéré. Il permet de courts messages (max. 500 caractères), de définir leur degré de confidentialité et de suivre les membres du réseau sans publicité ni pistage.